CEACH

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

La garde nationale est devenue indispensable

Envoyer
http://www.lemonde.fr/

14.10.2017 Par Nathalie Guibert
 
Un an après la création du label de la « garde nationale » par François Hollande le 13 octobre 2016, annoncée après l’attentat de Nice, les réservistes opérationnels sont dragués avec une belle unanimité par tous les grands responsables de la sécurité nationale – police, gendarmerie et armée.

« La réserve est d’abord un besoin, elle décuple notre présence sur le territoire, elle est le “plus” nécessaire pour faire face aux grands événements, et une plus-value dans la manœuvre du renseignement en constituant des capteurs supplémentaires ! », a ainsi résumé le général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, vendredi 13 octobre, lors des assises réunies à l’Ecole militaire pour le premier anniversaire de la garde nationale. La gendarmerie compte 30 000 réservistes. Elle vient d’envoyer pour trois mois une compagnie entière à Saint-Martin, 73 personnels parmi 700 candidats.

Indispensables, a aussi déclaré vendredi son homologue de la police nationale, le préfet Eric Morvan, qui part de plus loin. « Le cumul des défis sécuritaires pèse lourdement sur les engagements opérationnels de nos forces. La jeune réserve civile de la police créée en 2003 a pu être une source d’inquiétude pour nos organisations représentatives, quand les effectifs policiers se contractaient. Nous ne sommes plus dans ce contexte. » Son vivier compte 6 000 réservistes civils, dont 450 anciens adjoints de sécurité. Et 1 100 sont employés chaque jour.Problème de fidélisation« Les armées auraient le plus grand mal à remplir l’étendue des missions qui leur sont confiées si elles n’avaient pas le renfort des réservistes », a complété le général François Lecointre, leur chef d’état-major. Qui appelle même ces enthousiastes réservistes « à [les] aider à gagner la bataille de la fidélisation », au moment où trop de jeunes soldats, peu satisfaits, quittent les rangs. La défense compte 35 000 réservistes. C’est...

L’accès à la totalité de l’article est protégé

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui723
mod_vvisit_counterHier3765
mod_vvisit_counterCette semaine4488
mod_vvisit_counterSemaine dernière27188
mod_vvisit_counterCe mois57976
mod_vvisit_counterMois dernier123191
mod_vvisit_counterDepuis le 30/04/161928448

Qui est en ligne ?

Nous avons 189 invités en ligne

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 10457
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 1322222
Vous êtes ici : PRESSE XXI 2017 La garde nationale est devenue indispensable
Secured by Siteground Web Hosting