CEACH

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Disparition de Georges Zwang survivant du 1er régiment de fusiliers marins

Envoyer
http://ainsi-va-le-monde.blogspot.com/
 

Le premier maître Georges Raymond Zwang, figure des Français libres et connu comme étant l’un des derniers survivants du 1er Régiment de fusiliers marins, vient de décéder à l’âge de 103 ans, à l’Institution nationale des Invalides (Paris), annoncent (sur leur page Facebook) les fusiliers marins et commandos marine (FUSCO marine) et le président de la section du 20ème arrondissement de Paris de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH). Le chef d’état-major de la marine, l’amiral Prazuck, « salue la mémoire d’un homme qui, très tôt, dans le grand désordre de l’histoire, a fait un choix ferme et s’y est tenu, avec courage dans le danger, avec détermination dans la solitude, avec enthousiasme et camaraderie dans nos unités. »
Georges Zwang est né le 20 mai 1915 à Paris. Le 28 août 1939, précise FUSCO marine, « il est mobilisé à Cherbourg où il embarque sur un dragueur de mines. En juin 1940, il refuse la défaite française et rejoint Portsmouth, en Angleterre. Embarqué à bord du croiseur « Queen Elizabeth », il sert dans l’océan Atlantique, sur les côtes de Norvège et en Méditerranée. En 1941, il se porte volontaire pour intégrer les commandos de la Royal Navy avec lesquels il participe à des raids en Grèce et en Crète, avant de rejoindre les Forces navales françaises libres (FNFL) le 10 novembre 1941. Il sert ensuite comme second-maître manœuvrier au sein du 3ème escadron du 1er Régiment de fusiliers marins (1er RFM). Il se distingue notamment en juin 1944 à Radicofanie (Italie) et en août 1944 à Toulon lors d’un affrontement au cours duquel il est sévèrement blessé.
Libéré de ses obligations militaires, il poursuit sa carrière dans la réserve, et en 1956 se porte volontaire pour servir au sein du 3ème bataillon de la Demi-brigade de fusiliers marins (DBFM), où il ne peut malheureusement être maintenu en raison des séquelles de ses blessures. Son investissement dans de nombreuses amicales et associations du souvenir continuent néanmoins de témoigner de son engagement envers la France et le monde militaire.
Le premier-maître Georges Zwang est décoré en 1946 de la Médaille militaire ainsi que de la Croix de guerre 39-45 avec palme, et est promu au grade de commandeur de la Légion d’Honneur le 17 juillet 2014. »
Ses obsèques auront lieu le mardi 11 septembre à 14h à la cathédrale Saint Louis des Invalides.

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2848
mod_vvisit_counterHier3765
mod_vvisit_counterCette semaine6613
mod_vvisit_counterSemaine dernière27188
mod_vvisit_counterCe mois60101
mod_vvisit_counterMois dernier123191
mod_vvisit_counterDepuis le 30/04/161930573

Qui est en ligne ?

Nous avons 313 invités en ligne

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 10426
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 1321889
Vous êtes ici : BREVES 2018 Disparition de Georges Zwang survivant du 1er régiment de fusiliers marins
Secured by Siteground Web Hosting