CEACH

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

2016

Inauguration de l'espace souvenir de Nousseviller-lès-Bitche

Envoyer
Volmunster Info
samedi 17 décembre 2016
Un espace du souvenir, inauguré par Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, est un événement exceptionnel pour ce petit village de Nousseviller-lès-Bitche en présence de Christophe Salin, sous-préfet et de nombreuses personnalités.
Photos Joseph Antoine Sprunck
Pour cette inauguration, la circulation a été déviée par Dollenbach. Ils sont venus nombreux pour inaugurer le monument aux morts au centre d’un espace original où coule l’eau dans un abreuvoir dans lequel le soleil peut se réverbérer. Avaient pris place autour de la place une délégation de la musique du 2ème régiment des Hussards de Oberhoffen près de Haguenau, une section du 16 ème régiment des chasseurs de Bitche, les anciens combattants de Bitche et de Rolbing, des élèves de l’école Adolphe Yvon de Volmunster, les porte-drapeaux, les représentants de diverses administrations, les élus, et la population de la commune,
Une place du souvenir et de la mémoire
Dans son allocution, Jacqueline Glad, maire de la commune,

rappelle l’histoire de cette «fontaine, construite en 1901 où tous les habitants du village se rendaient au moins une fois par jour jusque dans les années 1970» Elle rappelle que suite à la chute de l’ancien mémorial, il fallait le remplacer, car y figurent les soldats de la grande guerre et les jeunes « malgré-nous enrôlés de force dans l’armée allemande» Le livre posé sur le lutrin « retrace brièvement la parcours de vie de chaque victime nommée sur le monument» En conclusion , elle cite Jean d’Ormesson qui dit "il y a quelque chose de plus fort que la mort: c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants et la transmission, à ceux qui ne sont pas encore, du nom, de la gloire, de la puissance et de l’allégresse, de ceux qui ne sont plus, mais qui vivent à jamais dans l’esprit et dans le coeur de ceux qui se souviennent». Puis elle remercie tous ceux qui ont participé à réaliser: « Pascal Demoulin, architecte, instigateur de ce projet, Bernard Petry, artiste sculpteur concepteur de cet ensemble harmonieux, l’entreprise Grebil et Natura Concept, Claude Meyer, fontainier, pour le branchement de l’eau, Jean Wagner et Jean-Luc Bichler, meilleur ouvrier de France pour les finitions, Marie-Laure Hoffmann, rédacteur du livre, Germaine Stenger pour son travail généalogique et Antoinette Schneider, la mémoire vivante.»

Une réussite esthétique
Anne Mazuy-Harter, conseillère départementale, releva que «cet espace de mémoire est une véritable réussite esthétique» Céleste Lett « C’est un véritable honneur pour le Bitcherland, la visite de Jean-Marc Todeschini et cet aménagement historique fait le bonheur de la population»
Pour Jean-Marc Todeschini «l’histoire et la mémoire nous interpellent. Il est important de faire vivre notre histoire. Je félicite la commune d’avoir saisi l’occasion pour créer cet espace original qui rend hommage à la mémoire non seulement de la France, mais aussi celle du Pays de Bitche»
Participation des enfants
Après la sonnerie aux morts de la délégation de la musique de 2ème régiment des Hussards de Oberhoffen, près de Haguenau et le dépôt des gerbes, les enfants de l’école Adolphe Yvon sous la direction d’Anny Hauck ont interprété la chanson “La Croisade des enfants” de Higelin et la Marseillaise. Jean-Marc Todeschini est allé féliciter les enfants et les a récompensés en leur offrant plusieurs livres historiques sur les deux guerres mondiales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Joseph Antoine Sprunck

La Force aérienne indienne aurait besoin d’au moins 200 Rafale de plus

Envoyer
zonemilitaire
Posté dans Asie-Pacifique, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 29-12-2016
 
En septembre, l’Inde signait le contrat portant sur l’acquisition de 36 avions Rafale pour 7,8 milliards d’euros, à l’issue de négociations qui durèrent près d’un an et demi. Pour les observateurs, cette commande était alors susceptible d’en annoncer d’autres, l’Indian Air Force (IAF) ayant en effet exprimé le souhait d’équiper au moins 5 escadrons avec l’appareil de Dassault Aviation (soit 80 unités).

« On a toutes les raisons de penser que les Indiens ont intérêt à acquérir davantage d’avions mais pas à démultiplier les flottes s’ils veulent contenir les coûts de maintien en condition opérationnelle », avait-on d’ailleurs souligné du côté du ministère français de la Défense au moment de la signature du contrat indien.

Pour atteindre les objectifs définis par son contrat opérationnelle, la force aérienne indienne doit disposer de 42 escadrons de chasse. Or, elle n’en compte actuellement que 33. Mais ce « n’est qu’une valeur numérique. Ce qui compte, c’est d’avoir un mélange de capacités », a fait valoir l’Air Chief Marshal Arup Raha, le chef d’état-major de l’IAF, qui partira en retraite le 31 décembre [Il sera remplacé par l'Air Marshal Birender Singh Dhanoa, ndlr].

Selon lui, l’IAF dipose suffisamment de chasseurs lourds Su-30 MKI de facture russe, ces appareils devant rester en service pendant 30 ou 40 ans. Même chose pour les avions « légers » HAL Tejas, commandés 123 exemplaires.

En revanche, pour la catégorie des avions « poids moyens », comme le Rafale, c’est loin d’être le cas. « Nous avons besoin de plus d’avions de cette catégorie », a-t-il dit, le 28 décembre, avant d’estimer à 200 le nombre idéal d’appareils que New Delhi devrait acquérir.

Cela étant, l’Air Chief Marshal Raha aurait pu évoquer l’achat d’un autre avion appartenant à la même catégorie que celle de l’avion français. Mais il a été très clair : le Rafale « est un avion multi-rôle qui peut être utilisé de façon très efficace. Il peut prouver sa valeur en toute situation », a-t-il avancé. « Mais nous venons d’en commander 36 et nous avons besoin de plus d’avions dans cette catégorie ‘poids moyen’ pour disposer de tout le spectre de la capacité », a-t-il insisté.

Un autre dossier avancé par le chef de l’IAF est celui des avions ravitailleurs. Et la question est sensible car les Iliouchine Il-78 qui assurent les missions de ravitaillement en vol accumulent les problèmes techniques et leur maintenance est compliquée. Pour remédier à ce déficit capacitaire, New Delhi a lancé deux appels d’offres pour 6 appareils, chaque fois remportés par l’A330 MRTT d’Airbus. Mais la dernière procédure a été annulée en septembre.

« Malheureusement, il y a eu certains problèmes dans le [processus] d’acquisition. Un nouvel appel d’offres sera bientôt lancé », a assuré l’Air Chief Marshal Raha.

Voeux de l'AALEME

Envoyer


Voeux de l'ASAF.

Envoyer

Tous les membres de l’ASAF 34 me chargent de vous souhaiter une

et vous invitent à les rejoindre, chaque fois que vous le pourrez, sur la plage de la Méditerranée où a été gravée cette formule magique.

Charles JANIER, délégué ASAF 34

Une nouvelle rubrique, dans le menu... LIVRES

Envoyer

Livres

Audio,

démarre avec son premier livre en ligne à écouter : http://ceach.fr/index.php/livres/audio/589-lart-de-la-guerre

Sourire...

Le gestionnaire du site.

Raizeux Il veut rassembler les Anciens combattants

Envoyer

78actu

Publié le : 22/12/2016

Cette année, 17 sections d'Anciens combattants ont disparu sur l'équivalent de l'ancien département de Seine-et-Oise. Une disparition contre laquelle se bat Jacques Dupré, ancien officier.

Jacques Dupré lit chaque année les noms des soldats du village morts en 1914-1918, comme ici à Raizeux le 11 novembre dernier.
Jacques Dupré lit chaque année les noms des soldats du village morts en 1914-1918, comme ici à Raizeux le 11 novembre dernier.

Du haut de ses 69 ans, Jacques Dupré, lieutenant-colonel à la retraite, est le plus jeune membre de l’association des Anciens combattants d’Hermeray et de Raizeux. Une situation qui le désespère. « En 2014, pour la première messe commune il y avait neuf porte-drapeaux représentant chacun un village. Cette année, ils n’étaient plus que six. À ce rythme-là, dans trois ou quatre ans, nous ne serons plus que trois personnes valides à faire marcher cette association, nous ne pouvons pas continuer comme cela », estime cet ancien militaire d’active, trésorier de la section.

Recruter des jeunes

Aujourd’hui, l’association compte quinze adhérents, dont la moyenne d’âge est de 80 ans. « À l’origine et encore aujourd’hui, les Anciens combattants, ce sont à 90 % des appelés d’Algérie. Il faut élargir notre recrutement, nous devons tout d’abord trouver des jeunes. Beaucoup d’habitants de notre région ont fait le Liban, l’Afghanistan ou encore l’Irak. Ce sont des jeunes entre 30 et 50 ans », plaide-t-il avec force.

Jacques Dupré espère aussi « récupérer » les Anciens combattants qui ont adhéré à la section de Rambouillet.

C’est aussi faire appel aux Britanniques qui habitent la région et dont plusieurs aïeux sont enterrés dans les cimetières du Sud-Yvelines. « Chaque année, nous fleurissons les tombes des soldats anglais et canadiens enterrés à Hermeray. J’ai même réussi à convaincre un Anglais de rejoindre notre comité d’organisation des cérémonies. Il va venir chaque année avec son drapeau », se réjouit l’ancien militaire.

Un devoir de mémoire

« L’objectif de notre association, c’est de maintenir le souvenir », rappelle Jacques Dupré. Désespéré par le petit nombre de personnes assistant aux commémorations des deux guerres mondiales, il s’est retroussé les manches pour qu’elles retrouvent un peu de leur superbe dans les deux villages de Raizeux et Hermeray. Depuis 2014 et l’ouverture du centième anniversaire de la Grande Guerre, une messe est organisée dans l’un des villages du regroupement paroissial. « Je lis à cette occasion les noms des soldats du village morts au combat », explique Jacques Dupré. Il a aussi entraîné les enfants des écoles. Cette année, à Hermeray et Raizeux les CM2 ont chanté la Marseillaise et l’Hymne à la joie le 11 novembre. « Du coup, les parents viennent. Et tout le monde est rassemblé autour du monument aux morts », se félicite-t-il. L’ancien officier a également participé à la mise en place d’une exposition sur 14-18, ouverte aux enfants et aussi aux adultes.

Des moments de fraternité que Jacques Dupré espère pérenniser au-delà du centenaire de la Grande Guerre.

78125 Raizeux

Noël 2016

Envoyer

Centenaire de la Grande Guerre au Musée du Sous-Officier.

Envoyer

Agenda Culturel & Artistique de Castelnau le Lez

Envoyer

Voeux du Président.

Envoyer

Chers Présidente et Présidents,


Je ne suis que l’un d’entre vous et soyez persuadés que je suis attentif à vos idées, à vos actions quand elles sont à la base de notre volonté commune de défendre les buts inscrits dans les statuts du Comité d’Entente des Associations patriotiques et de Combattants de l’Hérault.

Au sein du bureau, nous avons eu à cœur, en 2016, de nous organiser et de mettre en perspective nos idéaux communs pour une nouvelle dynamique. Elle a porté ses fruits et nous avons été heureux d’accueillir 6 nouvelles associations en notre sein et de passer une belle journée de partage lors de notre assemblée plénière à Marseillan le 17 novembre. Nous sommes en ordre de marche.

Tous ensemble, nous pouvons aller de l’avant. Je voudrais que notre message d’union soit entendu du Biterrois1, du Lodévois2 et du Lunellois3 mais aussi qu’il pénètre encore davantage le "Cœur d’Hérault"4 ainsi que les associations de harkis5.

En fait, ce doit être notre action commune, si nous pensons que notre regroupement a un sens pour défendre les valeurs que nous portons tous pour la défense de notre patrie. J’ajouterai que l’un de mes plus grand regrets est relatif au silence du Président de la Fédération de l’Hérault des Médaillés militaires. Moi fils de sous-officier, médaillé militaire, mort pour la France, je suis devant une énigme. Alors si je peux recevoir une explication de mon ami Paul Battut, membre honoraire du CEACH au titre des Médaillés militaires de l’Hérault, je suis preneur.

Nous pourrions formuler un autre souhait : prendre l’habitude de mieux communiquer. Comment ? Via le site ou en adressant au Secrétaire et à moi-même votre document (invitation à un évènement ou une communication) qui sera répercuté.

Ce sont là mes vœux pour le CEACH en 2017 et je souhaite à chacune et chacun d’entre vous et aux adhérent(e)s que vous représentez une bonne et heureuse année que je concrétise en joignant la carte de vœux de l’ANOCR à ses associations sœurs.

Amicalement.

Claude Gradit

Président du CEACH

Président ANOCR 34   

 

(1)    Nous comptons sur Yves COLIN (président de l’AASSDN) pour finaliser notre rapprochement avec notre ami Camille TORQUEBIAU, président du Comité d’Entente des Associations d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Béziers

(2)    Nous comptons sur Christian GUÉGAN (président de l’Amicale des Anciens d’Outre-Mer et Anciens Combattants des Troupes de Marine pour introduire le CEACH auprès des associations qu’il a côtoyées à et autour de Lodève

(3)    Nous comptons sur Jean-Marie GONZALEZ, notre trésorier, pour nous mettre en contact avec le Comité d’Entente de Lunel

(4)    Nous comptons sur Francis PIGEAUD, Robert BAYLE et Gérard GIMENO pour renforcer notre présence entre Sète et Agde.

(5)    Nous comptons sur Charles JANIER, président de l’ASAF et secrétaire général du CEACH, pour mieux porter notre message, avec l’aide de Rabah BENSAÏDI, président de l’APAH, à nos camarades harkis.

Page 1 sur 7

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui168
mod_vvisit_counterHier2224
mod_vvisit_counterCette semaine7623
mod_vvisit_counterSemaine dernière26595
mod_vvisit_counterCe mois59764
mod_vvisit_counterMois dernier199772
mod_vvisit_counterDepuis le 30/04/161714780

Qui est en ligne ?

Nous avons 127 invités en ligne

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 9340
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 1090451
Vous êtes ici : BREVES 2016
Secured by Siteground Web Hosting